• Site et monument historiques

Chapelle Notre Dame de la Salette

A Feigères se trouve une chapelle néo romane dont l'histoire tumultueuse renvoie aux conflits religieux autour du culte de la Vierge.

Site et monument historiques Chapelle Notre Dame de la Salette Feigères

À propos

Feigères (74160)
Animaux acceptés

Tous les 15 août, la chapelle de Notre-Dame-de-la-Salette accueille les pèlerins venus rendre hommage à la Vierge Marie. Il faut dire que son histoire est fortement liée à la question du culte marial qui a divisé la communauté des chrétiens avec d’un côté les catholiques qui voue un culte à la Sainte Vierge et aux saints, et de l’autre les protestants qui considèrent le culte des intercesseurs comme vain. C’est dans ce cadre que le révérend Mugnier entreprend la construction d’une chapelle sur les ruines de l’ancien château féodal du Châtelard où ont vécu successivement 13 seigneurs. Fervent défenseur du catholicisme, ce lieu lui paraît idéal puisqu’il fait face à Genève, la protestante. Il récolte les fonds, aidé par les paroissiens et l’Abbé Philippe, ainsi, la première pierre est bénie le 5 juillet 1874. A la mort des deux ecclésiastes, les conflits de succession commencent et la chapelle inachevée passe entre les mains de plusieurs familles. Cela ralentit considérablement les travaux, et l’édifice ne trouve sa forme néo-romane actuelle qu’en 1927. On lui donne alors le nom de « Notre-Dame-de-la-Salette » en hommage à une apparition de la Vierge survenue en 1847 en Isère dans le village éponyme.
Non loin de ce lieu de dévotion se trouve la croix du Châtelard ainsi qu’un pan du mur du château médiéval, dernier témoin des seigneuries du Châtelard qui régnèrent sur les lieux entre 1400 et 1789, en somme jusqu’à ce que la fièvre révolutionnaire atteigne le duché de Savoie.

Tarifs

Accès libre.

Accueil

Animaux acceptés
Langues parlées : Français

Ouverture

Toute l'année, tous les jours.

Services
  • Animaux acceptés

Accès

74160 Feigères
Information mise à jour le 08/12/2020 par Office de Tourisme des Monts de Genève