Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites, pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d'intérêts, ainsi que des services de partage et pour optimiser les fonctionnalités du site.
Pour en savoir plus sur la protection de votre vie privée et paramétrer les traceurs.

1 /extension/smb/design/smb
 

Newsletter

Savoie Mont Blanc

Inscrivez-vous à notre newsletter

M. Mme
Retour liste

Partager

Retour liste
Dans
votre liste
de résultats
Les Contamines-Montjoie

Eglise de Notre-Dame de la Gorge

Contact

Les Contamines Tourisme

Voir le site

Tél. : 04 50 47 01 58

Tél. : 04 50 47 02 51

Fax : 04 50 47 09 54

Voir plus
Agrandir  
45.792069 6.715280 /extension/smb/design/smb/images/global/map/marker.png
APIDAE

Information mise à jour le 19/02/2021 par Office de Tourisme des Contamines-Montjoie

Nous ne possédons aucun renseignement certain sur l’origine de Notre-Dame-de-la-Gorge : on raconte qu’il y a 900 ans, un ermite se serait installé en ce fond de vallée, pour y accueillir et réconforter les voyageurs qui passaient en ce lieu… Le chemin conduisait au col du Bonhomme, et de là, on gagnait l’Italie. Le pieux ermite avait organisé un sanctuaire pour la « réfection spirituelle » des voyageurs. Il l’avait dédié à saint Antoine, alors patron des muletiers et guides. Les archives nous dévoilent que le petit sanctuaire va devenir paroisse. Le fond de vallon est habité : en 1338, le « village » de la Gorge compte trente « feux » (foyers).

UN RETABLE BIEN SINGULIER
À l’origine, le groupe de statues placé à l’étage supérieur du retable illustrait le Couronnement de la Vierge, quinzième mystère du Rosaire. Marie en prière, encadrée du Christ et de Dieu le Père, occupait la partie centrale de la décoration.
Pour une raison inconnue, on démonta le retable entre la fin du XVIIIe et le milieu du XIXe siècles. Peut-être pour le protéger durant la période révolutionnaire ? Lorsqu’on le remit en place, on crut bien faire en plaçant la statue du Père Éternel au centre du décor… Mais la scène perdait par là-même sa signification première !

Longtemps, les historiens de l’art décontenancés devant cette Trinité à quatre personnages parlèrent de « hardiesse théologique ». C’est un peu par hasard, en 1998, observant la direction des regards des angelots placés sous chaque statue, qu’on comprit le sens premier de cette composition !

UNE FAÇADE EN VERSION LATINE
La façade de l’édifice, protégée par sa large avancée de toiture décorée, est comparable, dans une version un peu simplifiée, à celles des autres églises de la vallée.
On remarque deux cartouches stuqués avec leurs inscriptions latines : à gauche, il est écrit « Qui a trouvé Marie, trouvera la vie » et à droite « Ses bases sont établies sur les montagnes saintes ». Une dernière inscription est visible sur la bande transversale entre corniche et oculus : « Je suis la Mère de belle bonté ».

LES STATUES
Les statues, à gauche et à droite du retable principal, évoquent saint Antoine, premier patron du lieu, et saint Bernard de Clairvaux, chantre de la Sainte Vierge. Peu à peu, l’église s’enrichit de cinq autres autels, dont trois avec retables dorés. Ils ont aujourd’hui disparu, à part les colonnes ajourées de l’autel de gauche et la magnifique frise en relief, qui représente les anges consolant les âmes du Purgatoire. L’ensemble fleuri, coloré et doré, est caractéristique du style baroque. À gauche, une statue de saint François de Sales – évêque de Genève et grand promoteur de la réforme de l’Église catholique – tenant en main un coeur enflammé, fait allusion à son « Traité de l’Amour de Dieu » publié à Annecy en 1616.

Visite virtuelle à découvrir ici : https://drone-de-regard.fr/VR/FACIM/74_Contamines.html

Lire la suite

Tarifs

Gratuit.

Visites

Visites individuelles

  • Libres en permanence
  • Guidées sur demande

Visites groupées

  • Libres en permanence
  • Guidées sur demande

Eté 2007 Visites guidées du Sentier du Baroque
Entre Saint-Nicolas de Véroce et Notre-Dame de la Gorge aux Contamines-Montjoie partez en balade sur une journée accompagné d'un guide du patrimoine qui vous expliquera toutes les merveilles que vous pourrez découvrir.
Les 10 et 26 juillet et les 7 et 21 août 2007.
De 9h à 17h (Retour à Saint-Nicolas de Véroce en bus).
Tarif: 8 € (inscription à l'Office de Tourimse). Ouvert à tous.


Langues parlées

  • Français

Panneaux d'information

  • Français

À voir aussi…

Ouverture

Toute l'année, tous les jours.

Accès

Notre-Dame de la Gorge

74170 Les Contamines-Montjoie

# SavoieMontBlanc

Mes favoris
Mes derniers ajouts Tous
mes favoris
Contact

Savoie Mont Blanc à votre écoute

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h30

  • Annecy20 avenue du Parmelan
    BP348 - 74012 Annecy cedex
  • ChambéryLe Galaxy II 81 rue François Guise
    73025 Chambéry cedex
  • Paris20 rue Croix des Petits Champs
    75001 Paris

  • https://ws.savoie-mont-blanc.com/web12-sitra2/ fre-FR /Preparer-son-sejour/Decouverte-et-gastronomie/Les-territoires /Preparer-son-sejour /Preparer-son-sejour/Decouverte-et-gastronomie/Les-ambiances
Savoie Mont Blanc
en direct
Montagnes enneigées depuis Megève © SavoieMontBlanc-Seb-Montaz-Studio

La météo de votre destination

fre-FR https://www.savoie-mont-blanc.com/ajax/infolive 1 0
 

Les remontées mécaniques sont fermées à ce jour.

Retrouvez toutes les informations liées à la crise sanitaire en sélectionnant le critère Info Covid 19 sur les pages pratiques.